L’allaitement peut vous aider à améliorer votre santé mentale

Cet article est écrit par la blogueuse invitée Andrea Bell. Vous pouvez en apprendre plus sur elle à la fin de l’article.

 

L’allaitement est le meilleur cadeau qu’une mère peut offrir à son bébé et à elle. Pour moi, l’allaitement n’est pas un choix, c’est une énorme responsabilité. Les avantages de l’allaitement sont bien documentés et il ne fait aucun doute qu’il est important pour la santé de l’enfant et de la mère. Vous seriez sûrement surprise de savoir que les avantages d’allaiter incluent une santé qui a une tendance à être optimale tout au long de la vie de l’enfant et de la mère. Plusieurs d’entre vous ne savez probablement pas que le lait maternel a de nombreux anticorps et de nombreux éléments qui améliorent la bonne santé et apportent de la nutrition et de la protection. Nous savons toutes à quel point le lait maternel est bon pour le bébé, mais ce que nous ne savons pas, c’est que l’allaitement a aussi des effets positifs à long terme sur la santé des mamans. Ces avantages ont tendance à rester chez la mère pour plusieurs années après que votre bébé ait cessé d’être allaité.

 

Faisons rapidement le tour des façons dont l’allaitement aide la mère :

  • Sans aucun doute, ce point à lui seul pourrait être la raison pour laquelle toute mère devrait considérer allaiter son enfant. L’allaitement créé un lien durable et augmente l’attachement entre le bébé et la mère. À toutes les fois qu’une mère allaite son bébé, elle relâche une hormone appelée ocytocine. Cette hormone ne fait pas simplement faciliter la sortie du lait chez la mère, mais fait aussi croître l’attachement mère-enfant.
  • L’allaitement réduit les risques de cancer du sein et des ovaires. Il diminue aussi les risques d’ostéoporose.
  • De nos jours, plusieurs nouvelles mamans prennent leur poids très au sérieux après l’accouchement. Ce poids supplémentaire qui vient naturellement après l’accouchement influence souvent les nouvelles mamans à faire des régimes draconiens (ceux-ci peuvent être très problématiques autant pour la mère que le bébé) et d’autres programmes et options de pertes de poids. Mais pourquoi adopter des façons artificielles lorsque vous avez une façon naturelle de perdre votre poids de grossesse ? Saviez-vous que l’allaitement aide les mères à perdre leur poids plus rapidement ? La production de lait pour un seul bébé requiert 500 calories. Il a été étudié que la plus grande perte de poids prend place entre 3 à 6 mois après l’accouchement.

 

En plus d’autres avantages, l’allaitement est rapporté comme étant bon pour la santé mentale des mères. Chaque jour, chaque année, les milliers de mères qui deviennent mamans éprouvent des symptômes de dépression après l’accouchement. Les projections soulignent qu’environ entre 10 et 20 pourcent des nouvelles mères font face à de la dépression. Les mères qui éprouvent de la solitude, qui n’ont pas assez de soutien de la part de leur conjoint ou des membres de leur famille et surtout celles qui éprouvent de l’anxiété de retourner au travail peu de temps après l’accouchement, augmentent le nombre de dépressions de façon drastique.

 

Heureusement, il y a eu un changement majeur face à la dépression et l’allaitement. Il y a quelques décennies, l’allaitement n’était même pas considéré comme une façon de soigner la dépression post-partum selon les praticiens. En fait, plusieurs praticiens disaient aux mères et futures mères qu’elles n’avaient pas besoin d’être des super mamans et que le lait en formule était bien correct. De plus, ils leurs disaient qu’elles avaient besoin du sommeil qu’elles perdraient en allaitant, celui-ci étant très important pour leur permettre de se soigner et, afin de se soigner plus rapidement, elles devaient sevrer leur bébé. Nous avons souvent le déplaisir d’entendre encore de telles choses, mais c’est moins commun aujourd’hui avec toutes les recherches sur les avantages de l’allaitement qui font surface.

 

Le rôle de l’allaitement dans la protection de la santé mentale des mamans

Des recherches effectuées dans les dernières années ont montré que l’allaitement et la dépression se rejoignent de façon surprenante et intéressante. Les recherches font ressortir que l’allaitement n’épuise pas les mamans, ni ne cause de dépression. Plusieurs mères affirment se sentir relaxées pendant qu’elles allaitent. C’est parce que l’allaitement active le relâchement d’ocytocine.

 

L’allaitement et le stress

Personne n’aime être stressé parce que cela ne nous fait pas sentir bien. Vous avez peut-être déjà remarqué que le stress, par moments, interfère avec le fonctionnement de notre corps. Mais même si vous êtes stressée, cela ne devrait pas vous empêcher d’allaiter. Ne croyez pas ceux qui vous disent de ne pas allaiter votre bébé si vous êtes stressée.

 

Plusieurs études ont démontré que les mères qui allaitent ont réduit leur niveau d’hormones de stress dans leur corps et ont augmenté le niveau des hormones qui favorisent le bien-être global. Votre but ultime devrait être de vous sentir bien face à vous-même. Tous les jours vous devriez vous rappeler que vous faites le travail le plus crucial du monde ; prendre soin d’une vie humaine.

 

BrainTest peut être utile pour les nouvelles mamans qui se sentent déprimées à un certain point après l’accouchement ou lorsqu’elles sont à risque pour une dépression post-partum. C’est un test qu’on peut faire soi-même de façon rapide et fiable qui regarde la façon dont vous pensez et si votre mémoire fonctionne bien.

 

L’allaitement et le sommeil

Être maman peut être trop demandant. De votre corps à votre routine quotidienne, tout change. Le problème le plus commun est que les nouvelles mères font face à un manque de sommeil. Elles n’ont pas assez de sommeil et, lorsque le bébé refuse d’arrêter de pleurer, les choses deviennent encore plus chaotiques à gérer. Selon une recherche, les mères avec des troubles de santé mentale, tell de la dépression post-partum, qui n’ont pas assez de sommeil, sont plus à risque de formes sévères de dépression.
Pendant plusieurs années, il était considéré que les mères qui allaitent avaient moins de sommeil. Toutefois, c’est l’inverse complètement, les mères qui allaitent dorment pus. Encore plus celles qui allaitent exclusivement.
Quelques études indiquent qu’il y a quelque chose de physiologique qui est unique à propos de l’allaitement exclusif versus l’allaitement et la formule. Cela ne veut certainement pas dire que le mélange des deux est déconseillé. Les mères devraient faire ce qui est le mieux pour elles et leurs bébés dans leur situation. Il a tout de même été observé que les mères qui nourissent de façon mixte sembleraient avoir moins de sommeil et n’obtiendraient pas les avantages de l’allaitement exclusif (exemple : les effets réducteurs de stress).

 

 

Comment l’allaitement change votre cerveau

Des changements massifs se produisent dans le cerveau d’une mère qui allaite. Dès qu’une maman décide de sevrer son bébé, des études suggèrent que leur cerveau n’est plus jamais le même. De nombreuses études sur des animaux rapportent que l’allaitement reconfigure complètement le cerveau. Dans un champ d’études similaire, deux neuroscientifiques de l’Université de Californie, une institution reconnue, ont démontré que dans le cortex d’une rate, la région près de la poitrine de l’animal s’est agrandie pendant que celle-ci allaitait. Les scientifiques croient que la même chose se produit chez les humains. Similairement, des chercheurs croient que pendant le premier mois après l’accouchement les mères qui allaitent montrer un niveau plus grand de réaction cérébrale face aux pleurs d’un bébé en comparaison à une mère qui donne de la formule à ses enfants.

 

Conclusion

Comme mentionné plus haut, allaiter votre bébé fait une grande différence, et l’allaitement n’est pas limité à simplement la production de lait. L’essentiel est que l’allaitement est encore plus de fournir de la nourriture à bébé. L’allaitement change la dynamique du cerveau de la mère, et ce n’est pas une sous-estimation de dire que d’allaiter un bébé rend les mères plus efficientes, plus intelligentes et plus empathiques, sans oublier que cela fait des merveilles pour leur santé.

 

Biographie de l’auteure

À propos d’Andrea Bell

Andrea_BellAndrea Bell est une blogueuse par choix. Elle aime découvrir le monde autour d’elle. Elle aime partager ses découvertes, ses expériences et s’exprimer à travers ses blogues.

Suivez la sur Twitter : @IM_AndreaBell.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *