En coulisse – La fabrication de notre soutien-gorge sans coutures

YIWU – Chine

Une visite de notre manufacturier de soutiens-gorges sans coutures

L’année dernière, nous avons introduit notre nouveau soutien-gorge sans coutures. Du au succès de ce dernier, nous avons décidé de commander ce modèle de soutien-gorge en trois nouvelles couleurs : beige, rose et marine avec des pois blancs.

Camille, notre designer et coordonnatrice de la production, en a profité pour rendre visite au fournisseur afin qu’il lui explique en étape la méthode de fabrication d’un soutien-gorge sans couture! Ce fut une visite fort enrichissante.

Our designer, Camille, and her guide, Richard, on their way to Yiwu City
Notre designer Camille, et son guide en direction vers Yiwu.

L’usine de fabrication se situe dans la ville de Yiwu. Une ville plutôt industrielle à 300 km au sud de Shanghai. Yiwu est reconnue pour la fabrication de vêtements sans couture et pour la fabrication de bijoux mode !

 

Chine_Etape_11. La première étape consiste à tricoter les tubes. L’usine possède 125 machines tubulaires et chaque machine peut tisser jusqu’à 350 tubes par jour. Chaque machine est réglée pour former un tube d’une certaine circonférence qui équivaut à la taille du soutien-gorge.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chine_Etape_2

2. Ensuite, chaque tube est inspecté un à un avant d’être envoyé à la teinture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. La teinture des tubes se fait à l’extérieur de la ville. La Chine étant très concernée par la pollution environnementale, il est très difficile et coûteux d’obtenir un permis pour faire la teinture à l’usine.

 

bra inspection4. Une fois que les tubes sont de retour du teinturier, ils sont vérifiés et inspectés à nouveau !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chine_Etape_3

5. Chaque tube est coupé manuellement afin de dégager l’encolure et l’emmanchure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chine_Etape_66. Prochaine étape, on imprime l’étiquette Momzelle sur le vêtement. Ce procédé se fait par transfert de chaleur. La machine atteint les 150 degrés Celsius.

 

 

 

 

 

 

 

 

20160330_1039547. Ensuite, c’est la chaîne de confection. Chaque couturière reçoit un soutien-gorge avec des coutures roses qui leur indiquent quelles étapes elles doivent effectuer sur le vêtement.

 

 

 

 

 

Chine_Etape_8 8. Une fois la confection terminée, on effectue un dernier contrôle de qualité. Les vêtements seront mesurés et inspectés afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun défaut de fabrication.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chine_Etape_99. Puis, pour la dernière étape, on ajoute les garnitures et étiquettes aux vêtements. Ensuite, c’est la mise en boîte et les vêtements sont prêts pour l’expédition !

 

 

 

 

 

 

 

 

Camille a été accueillie par des gens généreux et gentils. Nous sommes chanceux d’avoir pu rencontrer plusieurs employés de ce fournisseur et d’avoir pu voir un environnement de travail aussi lumineux et propre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *