7 conseils pour contrer l’engorgement

La semaine passée, j’ai démystifié le phénomène de l’engorgement et j’ai conseillé aux mères d’augmenter la fréquence sans limiter la durée des tétées. Si malgré cela, il y a encore engorgement, voici 7 conseils pour contrer le phénomène.

Breast-Engorgement-article

1- Quand l’engorgement est dans l’aréole, on peut assouplir l’aréole pour aider le bébé à bien se placer.

Cela peut se faire en extrayant un peu de lait (à la main ou avec un tire-lait) ou en faisant une contre-pression aréolaire*. Les tissus retrouvent alors une souplesse qui aide l’enfant à prendre une plus grande partie de l’aréole. Pour aider encore plus, on peut faire la « prise du sandwich », soit tenir le sein proche de l’aréole avec la main en C comme si on tenait un sandwich pour le mettre dans la bouche du bébé.

 2- Quand l’engorgement est dans le sein, on peut extraire un peu de lait pour assouplir les tissus.

Il ne s’agit pas d’essayer de « vider » le sein, mais juste d’enlever l’inconfort créé par l’engorgement. L’extraction manuelle peut être suffisante et très efficace.

3- Pour traiter l’inflammation, le froid (appliqué sur le sein) entre les tétées est recommandé.

Cependant, on peut utiliser la chaleur (soit en compresse, soit sous la douche) avant une tétée pour faciliter l’écoulement du lait. Ainsi, on peut plonger les seins dans un bol d’eau tiède à chaude (température tolérable pour ne pas se brûler) ou les masser avant la mise au sein.  Certaines positions vont favoriser l’écoulement du lait, comme la position de la louve (à quatre pattes au dessus du bébé).

4- Il est important de porter des soutiens-gorge souples et pas trop serrés.

Attention aux soutiens-gorge avec armetures, ils ne sont pas recommandés.

5- Il est essentiel de poursuivre l’allaitement pour éviter une baisse de production ou l’aggravation des symptômes.

Les sympômes devraient disparaître dans les 24 à 48h si traités rapidement, sinon, cela peut durer 7 à 14 jours.

 6- Un anti-douleur et anti-inflammatoire peut être pris par la mère pour soulager la douleur si les autres stratégies ne sont pas suffisantes.

Si les symptômes persistent, il est important de consulter.

7- Enfin, la détente et le repos peuvent aider en favorisant la sécrétion d’ocytocine et donc le réflexe d’éjection.

Évidemment, la prévention est importante pour éviter toute complication ou récidive. L’allaitement à l’éveil, à la demande et non limité, donc des tétées fréquentes et efficaces surtout les premiers jours de vie sont à préconiser. Maintenant que le séjour à l’hôpital est écourté, les engorgements arrivent souvent quand la mère se retrouve seule à la maison. Il est donc important que toutes les femmes se fassent enseigner l’extraction manuelle avant de quitter l’hôpital, aient les informations sur comment gérer un engorgement et qu’elles connaissent les ressources en cas de difficulté : l’infirmière du CLSC, une marraine d’allaitement ou une consultante en lactation IBCLC. Mieux vaut prévenir que guérir!!!

Et vous, comment vous êtes-vous sorties d’un engorgement ?

Il me reste à vous souhaiter un Joyeux temps des Fêtes, entourées de vos proches et sans engorgement !

Marie-Caroline Bergouignan

Consultante en lactation IBCLC
Au service de votre allaitement
www.sosallaitement.com
514-967-6206
______________
 Références :
–       Breastfeeding and human lactation de Jan Riordan et Karen Wambach, 2010
–       Breastfeeding management for the clinician de Marsha Walker, 2011
–       Breastfeeding answers made simple de Nancy Mohrbacher, 2010
–       Breastfeeding, a guide for the medical profession de Ruth A. Lawrence et Robert M. Lawrence, 2011
–       http://www.santeallaitementmaternel.com/se_former/aider_vos_patientes/complications/pour_mere/complications_mere_2.php
–       http://www.lllfrance.org/Surmonter-les-obstacles/Engorgement.html
–       http://www.nbci.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=171:lengorgement&catid=13:information-french&Itemid=45
–       * la contre pression aréolaire
 http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-69-Lassouplissement-par-contre-pression.html
 Ce texte de Marie-Caroline Bergouignan, Consultante en lactation, IBCLC, a été commandité par Momzelle inc. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *